Catégories
Articles

Jordan Peterson se plaint d’une serviette en papier : une réflexion dynamique sur le pouvoir masculin

Jordan Peterson est un psychologue canadien de renom, professeur de psychologie clinique, et considéré comme l’une des personnalités les plus controversées et influentes du moment.

Il est principalement connu pour ses vues conservatrices et son engagement pour la valorisation de la masculinité traditionnelle. Son livre à succès « 12 Rules for Life: An Antidote to Chaos », ainsi que ses conférences publiques, ont permis de faire passer le message de sa vision du monde pour une audience plus large. Bien qu’il doive faire face à des critiques régulières pour ses positions, il continue d’avancer son point de vue, même si cela déplaît à beaucoup

Répondant à un panneau publicitaire en faveur de l’utilisation modérée des serviettes en papier, Jordan Peterson a récemment suscité la controverse en s’opposant à une initiative écologique qui, selon lui, représente une atteinte à ses droits personnels. Jordan Peterson a qualifié cette demande de « tyrannie mesquine », exprimant ainsi son opposition à ce qu’il considère comme une intrusion autoritaire dans des choix individuels.

Ce qui est marquant dans la réaction de Jordan Peterson, c’est sa forte conviction en faveur de la liberté individuelle et la masculinité. Cette conviction est en fait au cœur de toutes ses positions politiques et sociales. Sa vision consiste à garantir que les individus aient la liberté de choisir leur propre mode de vie, sans être restreints par des contrôles extérieurs. Il considère que l’ingérence extérieure dans les choix personnels est une forme de tyrannie en soi.

Pour Peterson, la liberté individuelle, y compris dans des choix apparemment mineurs comme l’utilisation contrôlée des e serviettes en papier, est essentielle pour préserver la masculinité traditionnelle dans un monde en évolution constante.

Les réactions face à sa position sont partagées, fondées sur une question de priorité. Certains estiment que la préservation de l’environnement est une préoccupation majeure qui doit être prise en compte avant la liberté individuelle, tandis que  d’autres partisans  soutiennent vigoureusement l’expression de convictions personnelles contre toute tentative perçue de contrôle, même mineure. « Un vrai homme défend ce en quoi il croit, même si ce en quoi il croit est de perdre complètement son sang-froid face à une demande insignifiante d’un autocollant », a déclaré Cal Turner, un fan local de Peterson en prenant comme exemple son propre comportement rebelle face à des directives symbolisées par des panneaux de signalisation, qu’il considère comme une soumission inappropriée.

Laisser un commentaire